15 mars 2009

Garçonnière de morale.

C'en est fini d'ici, de l'adultère caustique, des tromperies verbeuses. C'en est fini de cette mansarde sous les toits discrets de l'intime. Je l'aime. Ma M. Elle ne sait rien d'ici, elle ignore l'existence des désirs secrets intarissables, des libertés volées. Je ne veux plus séduire personne, m'épuiser en d'infâmes artifices. Les Christine, les Claireso, les Sarah, les Wendy, les Charlotte, les Pauline, les Vanessa qu'elles disparaissent, ces petits objets de mes vicieux caprices.Adieu mesdames, adieu mesdemoiselles, vous avez... [Lire la suite]
Posté par boudi à 23:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 mars 2009

Désir anonyme.

Dépêche toi de venir. Tu sais j'ai le sexe dressé qui t'attend. c'est comme une hampe qui tendue cherche son drapeau pour le recouvrir, le rassurer. Je suis ce poignard qui veut tarie son désir assassin dans un fourreau. le tien. Un de chaire délicate. Qui enfouit caresse les blessures d'acier.. Je veux ton dos de toutes tes années échinantes. Vieilli comme un alcool oublié derrière le bosquet malade des illusions. Je veux te prendre contre cette pierre froide, tombale de la jeunesse qui nous fuit. Que là bas, dans le cimetière... [Lire la suite]
Posté par boudi à 01:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2009

Vanessa "n3ss"

Je suis un con. Je baise des gosses de dix sept ans sans illusions. Je prends leurs corps d'argiles contre des murs en tôle. Je suis un con. je baise des idiotes aux seins gonflées de certitudes, à l'assurance feinte. je baise des fillettes qui ont un code pénal en bas du consentement, en haut des cuisses. Je baise avec la poésie monsieur. Avec Larousse et Baudelaire. c'est une partouze, une orgie qui massent les Rimbaud les Rousseau derrière des cercueils au bois sans teint. Je baise des gamines en tissu froissé, des carbonisés, des... [Lire la suite]
Posté par boudi à 23:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 mars 2009

Christine.

T'aimerais pas finir toi. Les pieds en l'air. La tête en bas. Ne rien subir de la fumée têtée des puissances. C'est mon crâne fournaise. Mon ventre volcan qui crache son souffre. Sa poussière. Sa lumière du fond de la terre. Comme il est étrange de penser que les entrailles sombres, les entrelacées peuvent contenir autant de lumineuses beautés, de dévastateurs incendies. La Terre est folle, la faute aux inhalaisons toxiques qui lui poussent sous le cuir. Y a juste plus assez de forêt pour dévorer le poison. Reste des victimes, des... [Lire la suite]
Posté par boudi à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 mars 2009

Wendy W.

Et sur cette Terre, dans l'oubli nécessaire. Sous le couffin du temps, tu demeureras comme ma seule dépendance. Ma came aux yeux bleus. Aux boucles blondes comme des doigts de chêne noueux. Tu es dans mon crâne avec l'aiguille triste. La tiédeur des soupirs colorés. de vide. Comme si chez toi, tu donnais corps, tu donnais chair à des carcasses d'air, tu y mets des couleurs du bleu mari, du jaune soleil d'hiver. Tu es une toile, une lacérée. Je comprends tu as droit au calme, à la houle qui engloutit tout. Ton gouffre et tes... [Lire la suite]
Posté par boudi à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2009

Claire-Sophie

Quand je lis mélopée sous la plume de Céline c'est toi que je vois. Comme si tu étais encrée sur la ligne. les mots figent des visages et des souvenirs. Alors quand je cherche à te voir j'ouvre le voyage et je lis mélopée, ça sent la musique, le brui t de l'univers qui tonne dans le vide. C'est comme ça mélopée, c'est court et dense. C'est un ballet, et ses étoiles, il y a casse noisettes sur les rails de sa mise en scène. Tu l'entends aussi ? La neige sombre, noire, qui tombe comme du papier brûlé sur les planches, qui échaude... [Lire la suite]
Posté par boudi à 23:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mars 2009

Charlotte D.

Tu ne trouveras pas. Je ne suis personne. Une errance. Oui, voilà, la plume dessus. Une errance inconnue. C'est une glace parfum nature, le gel puissant. Et toi, toi quand tu ouvriras les poings, pense que quelque part quelqu'un fermera les yeux. A la même seconde, sous la même lune appesantie, sous le fusil blessé. Pense à ça, aux croissants blessés, aux femmes nues qui glissent sur la peau, aux femmes qui sont la pluie sur des cirés marins. Pense avec ton verbe comme une aiguille, qui coud sous la peau mille cicatrices. Pense tes... [Lire la suite]
Posté par boudi à 22:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2009

Charlotte D.

Tu ne veux pas vraiment savoir qui. J'ai l'écriture masculine, virile, on sent la pilosité, le sexe dressé, la flèche jouisseuse. On sent, la colère suante des hommes, de l'homme, du seul de la terre qui boulverse ses nuits. Qui s'y enferme. Au seuil du fer chaud. Je t'embrasse sur les yeux, ton petit feu et toi. Je préfère le masque du masque, l'ombre de ton sein...
Posté par boudi à 22:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2009

Nathalie A. (bis)

Et dans le silence du gel et des neiges qui s'effondrent je tape mes mots, des mots de rien, de mots de chair, qui trempent qui pleurent. J'écris l'image qui reste de toi, immortelle, invincible, brillante, je vois tes yeux que je n'ai jamais su affronter. Qui oscille entre les couleurs lancinantes, les arcs du triomphe au pas saccadé des armées victorieuses. Je t'imagine dans le froid malade qui heurte, qui cogne, qui pénètre et lézarde les os fabuleux. Où es tu ? Quand je dessine dans les arabesques imaginaires ton sourire et... [Lire la suite]
Posté par boudi à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2009

Nathalie A.

Je t'écris dans le vent, parce que j'écris sur l'élégance, sur les sujets qui me tombent entre les doigts, qu'il soit de droit ou de chair. J'écris, et je cherche à pénetrer les intimités morales, les beautés profondes, digérer tes boucles chutant sur la nuque ou relevées, nouées. Je t'écris sans rien espérer, sans rien vouloir, j'ai appris à ne pas désirer qu'importe les libéralités que l'on peut s'offrir en souhaitant, en crachant des volcans de son ventre. Je suis le voyageur sans bagages. Passons, je n'est pas le sujet.... [Lire la suite]
Posté par boudi à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :